Accueil Bien-êtreArt Défi 100 jours – Je me suis lancé le défi de dessiner 100 jours de suite

Défi 100 jours – Je me suis lancé le défi de dessiner 100 jours de suite

par Shanna

Au début du mois de février, je me suis donné un défi 100 jours : Dessiner pendant 100 jours consécutifs. Le 13 mai, c’était le jour 100. J’ai réussi !

Voici le compte-rendu de mon expérience :

Les débuts

Petit retour en arrière : Janvier 2021, je me découvre une nouvelle passion pour le dessin, en particulier le dessin numérique. Je commence tranquillement (à dire vrai, c’était plutôt intensément que tranquillement, j’avais toujours envie de dessiner) à dessiner sur ma tablette. Je copie des illustrations, je me familiarise avec les techniques et les outils de dessin sur la tablette et à un moment donné, je me sens prête à voler de mes propres ailes et à créer !

Oups. Je n’y arrive pas.

En fait, j’ai plein d’idées, mais le cupcake que j’essaie de dessiner ressemble à un dessin d’un enfant de 5 ans, je ne suis pas capable de dessiner une simple fraise et le premier visage que je trace a un air de portrait-robot.

Petit moment de découragement : « Je ne serai jamais capable de dessiner, il vaut mieux abandonner tout de suite, j’ai commencé trop tard, c’est foutu. »

Mais l’envie de dessiner ne me lâchait pas…

Fidèle à mes habitudes, c’est reparti pour des jours de recherches sur Google. Peut-être que je trouverai l’illumination, la « bonne réponse » quelque part ! Alors je cherche : Comment dessiner ? Comment devenir bon en dessin ? Quoi dessiner pour commencer ? Comment trouver son style ? Devrait-on copier des dessins en commençant ou non ?

Au fil de ma curiosité, je tombe sur l’idée d’un défi 100 jours. Plusieurs personnes se sont déjà lancé le défi : pendant 100 jours, effectuer un projet, une activité créative. Toujours la même. Mais chacun élabore ses propres règles.

D’un coup de tête, je me suis dit : « Go. Je commence demain ! »

C’est quoi le défi 100 jours ?

D’abord, l’idée n’est pas de moi. Plusieurs l’ont adapté à leur façon, mais la référence que je trouvais principalement était #The100DayProject.

Il y a des gens qui se donnent des défis 100 jours de lettrage créatif, d’illustration, d’animation 3D, d’écriture, de photo, de création de recettes… Les possibilités n’ont de limites que votre imagination. Généralement, chacun détermine un thème plus précis et/ou un médium : dessiner 100 jours à l’encre, photographier 100 jours mon chat avec mon cellulaire, peindre 100 jours avec de la peinture à l’huile, vous voyez le genre ?

Mon défi 100 jours

J’ai nommé mon défi : 100 jours pour apprendre à dessiner quelque chose.

Ce que je m’étais noté en commençant :

« J’ai eu envie de me lancer ce défi devant mon blocage à dessiner. Je pense que j’ai voulu commencer gros (dans ma pratique du dessin) et que ça m’a (et que je me suis) mis de la pression plus que d’autre chose.

Le défi — Pendant 100 jours, apprendre à dessiner une chose par jour, en copiant un dessin, en suivant des pas-à-pas ou en observant un objet réel. Comment ? Comme je le veux. Papier/crayon, dessin numérique ou n’importe quoi d’autre qui me tente.

Objectif : M’améliorer en dessin. On dit que Practice makes perfect, c’est donc ce que je veux mettre en application, sans viser la perfection non plus. Je veux me sentir bien de dessiner autre chose dont j’ai moins l’habitude. Apprendre et m’amuser tout simplement. »

Déroulement de mon défi 100 jours

Plusieurs dessins de montgolfières
Jour 1 : Des montgolfières

Les débuts : Première phase

Alors, j’ai commencé le 1er jour en copiant différents dessins de montgolfières. Après en avoir dessiné 6, j’ai décidé de dessiner ma propre version, inspirée de tout ce que j’avais vu et des différents styles. J’ai aimé ça, car ça intégrait un peu de création. Je pouvais créer, mais tout en ayant de quoi m’inspirer.

Au fil des jours, j’ai commencé à copier des photos, un challenge un peu plus grand que pour des dessins, et des objets réels.

À un certain point, je me suis dit que ce serait intéressant de dessiner d’abord ma propre vision de la chose, avant d’aller m’inspirer, regarder des images et tout. Par exemple, si j’avais à dessiner un lapin, selon l’image que j’ai dans ma tête, ça ressemblerait à quoi ? Bien honnêtement… à pas grand-chose ! Et je ris encore de mon ours-singe!!

Mais cette expérimentation m’a fait réaliser que c’est rare qu’on prenne vraiment le temps d’observer les choses qui nous entourent dans les moindres détails. On a une idée vague en tête, mais en essayant de la dessiner, c’est là qu’on se rend compte qu’il nous manque pas mal de détails !

Après 50 jours : Deuxième phase

Après 50 jours à copier d’autres dessins, j’étais un peu épuisée, blasée de faire ça… C’est pourquoi dès le 51e jour s’est amorcée la phase : « Je dessine d’imagination ». Alors là, changement de cap complet : plus aucune inspiration visuelle n’était permise, ni de copie. Je me suis dit que j’allais mettre au défi mon imagination !

Jour 57 : Chaise longue sur la plage

Eh bien, défi relevé haut la main ! Jour après jour, pendant 50 jours, j’ai cherché l’inspiration dans ma tête, dans mon quotidien, dans mon cœur, dans ce qui m’entourait… La seule permission que je me suis accordée : m’inspirer de mes propres dessins faits depuis le début du défi.

Ça n’a pas été évident tous les jours ! Parfois, je demeurais plusieurs minutes immobile devant la page blanche de mon cahier de croquis, la tête vide, mais vide d’idées à dessiner.

D’autres jours, j’avais eu une idée durant la journée et elle avait eu le temps de se former tranquillement dans ma tête jusqu’à ce que je dessine le soir.

Et d’autres fois, c’est ce qui m’a le plus surprise, j’arrivais devant la page blanche et POUF ! une idée, une inspiration, une image m’apparaissait en tête. Je ne comprends pas encore par quelle magie ça arrivait, mais je m’empressais alors de la mettre sur papier.

Jour après jour, à raison de 15 minutes à une heure quotidiennement, j’y suis arrivée et je suis drôlement fière de moi !

Pour lire la 2e partie de mon expérience, soit le bilan, rendez-vous ici : Défi 100 jours – Le bilan de mon expérience.

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire