Accueil Défi 100 jours La difficulté à se faire de nouveaux amis

La difficulté à se faire de nouveaux amis

par Shanna
amitié

Je ne me suis jamais considérée bonne pour me faire des amis. Un peu timide, toujours en retrait, avec la peur de déranger au ventre, j’attendais qu’on vienne me voir, qu’on me laisse ma place. Dans une société où ceux qui se démarquent parlent fort, font rire et attirent l’attention, je me suis toujours sentie petite dans mes shorts.

Cet article fait partie de la série « Défi 100 jours d’écriture ». Il s’agit du jour 5. Pour consulter les autres articles du défi, consultez la section désignée!

Durant le parcours scolaire, ça allait. Voir les mêmes personnes tous les jours contribuait au développement d’amitiés sincères, de découvertes et d’acceptation de nos personnalités respectives. À l’âge adulte toutefois, c’est une autre histoire.

Les lieux pour créer de nouvelles amitiés me semblent sont plus restreints. Quoi qu’il y ait tout de même les loisirs, le milieu du travail ou les bars. Mais encore faut-il être capable d’aller vers les autres.

Pour les personnes qui comme moi ont davantage tendance à observer, analyser la situation, les gens, avant de se sentir prêtes à faire un pas en avant, il est souvent « trop tard ». Des amitiés se sont déjà formées, et nous n’en faisons pas partie. Le pas devient d’autant plus difficile à franchir lorsqu’il faut faire face à non plus une personne, mais un groupe de personnes.

Pourquoi ce blocage à aller vers les autres ? La peur d’avoir l’air fou. La peur de se faire rejeter ou regarder de travers. Ou bien la peur de déranger…

Pourtant, quelqu’un m’avait déjà fait réfléchir à ce sujet : Est-ce que ça t’est déjà arrivé d’être seule à un endroit et que quelqu’un vienne te parler ? Si oui, comment t’es-tu sentie? La réponse, c’est que je m’étais sentie bien, que je m’étais sentie importante qu’on vienne me parler. Au contraire, je ne sentais pas du tout que la personne me dérangeait. Je ne la trouvais pas folle ou bizarre non plus de le faire! C’était simplement apprécié. Ce serait la même chose pour moi après tout.

À méditer…

Photo de couverture par Gaelle Marcel sur Unsplash

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire