Accueil États d'âmeRéflexions L’heure des bilans de fin d’année a sonné

L’heure des bilans de fin d’année a sonné

par Shanna
Feuilles, crayon et tasse de café

J’ai toujours adoré les bilans de fin d’année. Les lire, les écouter, les écrire. Je trouve que c’est super important de prendre le temps de s’arrêter et de regarder le chemin parcouru dans la dernière année. Soulever nos bons coups, nos moins bons coups, nos apprentissages. De revenir sur les objectifs qu’on s’était fixés pour l’année et de voir si on les a atteints, de prendre le temps d’en dresser de nouveaux. C’est vraiment un moment que je chéris beaucoup.

Entre la fin des festivités de Noël et le retour au travail ou à l’école, je prends toujours un moment pour effectuer ces quelques rituels que je vous partage.

Réfléchir à la dernière année par écrit

Depuis plusieurs années, je poursuis ce rituel et j’écris dans un journal mes impressions quant à l’année qui vient de se passer et je réponds à quelques questions, toujours les mêmes!

Puisque j’ai souvent tendance à oublier tout ce qu’il s’est passé dans les 12 derniers mois, je commence par revisiter mes souvenirs un mois à la fois. Je prends le temps d’écrire mes moments marquants, mes apprentissages reliés à ceux-ci, mes réussites, etc. Ça me permet de remarquer visuellement tout le chemin accompli!

Par la suite, je passe aux questions que voici :

*Certaines questions sont tirées de l’article de La Fabrique Crépue : « 15 questions essentielles pour faire son bilan de fin d’année »  que j’avais utilisé à ce moment pour établir ma liste de questions!

  1. Décris ton année en trois mots
  2. Quel événement a été le plus marquant pour moi en 2020?
  3. Quelles ont été mes plus grandes réussites, fiertés, surprises?
  4. Quelles ont été mes plus grandes peines, angoisses et deuils?
  5. Quels objectifs personnels, quels rêves ai-je réussi à accomplir en 2020?
  6. Quels objectifs, quels rêves est-ce que je souhaite accomplir en 2021?
  7. De quelle façon ai-je pris soin de moi cette année?
  8. Qu’est-ce que j’ai fait pour la première fois cette année?
  9. Quelles sont les choses en 2020 pour lesquelles je ressens le plus de gratitude?
  10. Quelle est la leçon la plus importante apprise cette année?

Et une question bonus : Où aimerais-je être rendue au même moment l’an prochain?

J’en ajoute quelques fois, et j’en retire aussi lorsque je me rends compte que la question ne me parle plus, mais règle générale, je conserve les mêmes d’année en année. Je trouve que c’est d’autant plus le fun de comparer nos réponses avec les années précédentes, pour voir notre évolution, ou même nos patterns!

Bref, c’est un exercice que je trouve particulièrement intéressant. Je m’assure de choisir un moment où je n’ai pas de contraintes horaires devant moi, je m’installe dans ma chambre et je prends le temps de réfléchir.

À noter aussi que même si on parle de déceptions, d’échecs ou de deuils de la dernière année, ça doit toujours être vu de manière constructive, plutôt que simplement négative. On se pose en tant qu’observateur de la dernière année, pour tenter d’en retirer le plus de bénéfices, d’apprentissages ou de leçons possible!

Visualiser nos souhaits pour la prochaine année

Un autre petit rituel que j’aime faire chaque année est de noter sur des bouts de papier mes souhaits, mes désirs ou mes objectifs pour la prochaine année. Je les plie et mets dans un pot en verre, je les y laisse toute l’année et les redécouvre à la fin de l’année suivante. Les mots écrits peuvent couvrir tous les domaines, être réalistes ou non, futiles ou importants, c’est comme vous le souhaitez, vraiment. Cela peut être : Boire davantage d’eau, économiser X$ au cours de l’année, retourner aux études, améliorer ma relation avec X personne, réaliser un projet en particulier. La seule limite est votre imagination.  

Le 31 décembre, ou dans les environs (le temps durant la période des Fêtes est toujours un peu flou, alors je le fais à un moment où ça m’adonne), encore une fois, je m’installe sur le lit, je verse tous les papiers pliés devant moi et je les ouvre un à la fois.

Puis, je constate si oui ou non je sens que j’ai atteint cet objectif ou réalisé ce souhait. Si ce n’est pas le cas, soit je le remets dans le pot pour la prochaine année, ou alors je le jette tout simplement s’il ne convient plus à mes désirs pour l’instant. Après avoir passé à travers tous les bouts de papier, j’en écris de nouveaux correspondant à mes nouvelles aspirations s’il y a lieu, puis je les ajoute au bocal.

Et voilà, un nouveau rituel pour la nouvelle année! En y réfléchissant, je me rends compte que cela pourrait probablement être considéré comme de la visualisation. À travers cet exercice, on se projette 365 jours plus loin et on visualise un peu comment on souhaiterait être à ce moment, ce qu’on désirerait avoir accompli, quelles habitudes on voudrait avoir établies.

Écrire une lettre à soi-même dans le futur

Finalement, voici un nouveau rituel que j’aimerais commencer cette année : M’écrire une lettre à lire dans le futur. Marie-Josée Guérin parle justement des bienfaits de cet exercice et de la plateforme Future me qu’il serait possible d’utiliser.

J’avais déjà tenté l’expérience quand j’étais plus jeune et j’avais vraiment aimé. On se connaît tellement bien nous-mêmes, alors en s’écrivant une lettre, je pense qu’on peut vraiment viser juste et écrire des mots qui sauront résonner chez nous 365 jours plus tard. Je pense que c’est l’occasion de se parler dans le blanc des yeux, avec douceur. Le futur est impossible à prédire dans ses détails, mais on demeure tout de même la même personne, toujours en quête d’amélioration.

Je n’ai aucune idée de ce que cette lettre contiendra encore, puisque l’exercice n’est pas fait, mais je vous invite à tenter l’expérience avec moi, et nous pourrons nous en reparler à la fin de 2021!

Pour terminer, je crois que ces trois exercices bilans me permettront de clore en beauté cette année 2020 particulière et de repartir la tête pleine d’idées et d’objectifs pour 2021. J’espère que ces trucs vous seront utiles également, n’hésitez pas à m’en parler dans les commentaires ou sur les médias sociaux.

Photo de couverture par Carolyn V sur Unsplash

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire